Rail et mobilité (édition experts) – N°32 (27 Décembre 2019)

​Edito : ​La Der des Ders

​Le terme pourrait s'appliquer au conflit qui oppose en ce moment le gouvernement ​à de nombreuses corporations et semble atteindre les sommets des précédents des années 80 et 90. Celui-ci sera-t-il le dernier, si la SNCF devient une entreprise comme les autres et si les régimes des retraites sont uniformisés? Je n'en sais rien. Mais, surtout, égoïstement, je faisais allusion à cette newsletter, dernière de l'année 2019 et qui a maintenant trouvé son rythme (même si la section actu est ici un peu chétive, les médias étant focalisés sur un unique sujet qui vend du tirage). Merci à tous ceux qui ont permis son existence, à toutes celles qui ont lu et fait des remarques. Et à très bientôt, de l'autre côté 🙂

​- ​Pascal Jappy, ​Responsable Marketing Aptitude Experts

​L'actu de la semaine

  • Réforme ferroviaire : la future société anonyme SNCF Voyageurs a son PDG. ​Dans quelques jours, la SNCF deviendra ​une société anonyme à capitaux publics. Christophe Franichet ​vient ​d'être nommé PDG de la nouvelle ​filiale SNCF Voyageurs. Proche de Jean-Pierre Farandou, il est en outre son conseiller ​depuis sa nomination à la tête de la maison mère. Marlène Dolveckest pressentie au poste de directrice générale de la future SA SNCF Gares & Connexions, future filiale de SNCF Réseau.
  • ​Ligne ferroviaire Nantes-Bordeaux : la rénovation sur les rails. ​Actuellement limitée à 60km/h par sa vétusté, la ligne connaitra un rafraichissement sur 103km, dont une signalisation numérique et la modernisation de passages à niveau, pour redevenir concurrencielle à temps pour l'ouverture du marché à la concurrence.
  • Poutine inaugure une liaison ferroviaire vers la Crimée. ​6 mois après l'inauguration du pont qui reconnectait la Russie à la Crimée, le président Russe a effectué la première traversée, longue de 19 km, dans la cabine d'une locomotive au côté du conducteur. 14 millions de passagers et 13 M de tonnes de fret sont attendus sur cette ligne en 2020.
  • ​Le Bourget : la grève invisible des cheminots du fret. ​Avec seulement 10 à 15% des trains de fret en circulation, il est difficile pour les employés du secteur de faire entendre leur voix. Ce pourrait être comique si le secteur n'était pas aussi près de la désintégration. Chaque jour de grève, les opérateurs perdent 300 000 € de plus.
  • ​La fin des chefs de gare. ​A partir du 15 décembre, les conducteurs décident eux-mêmes du départ de leur train. Ils réalisent eux-même le travail de vérification précédemment dévolu à d'autres employés. C'est la fin des sifflets annonciateurs du départ, et l'harmonisation des pratiques européennes.
  • ​La SNCF, futur opérateur du marché espagnol. ​La SNCF ​​a remporté un lot comprenant ​5 ​AR quotidiens entre Madrid et Barcelone, ​5 entre Madrid et la région de Valence ​et ​5 entre Madrid et l​’Andalousie​. Un TGV low-cost de type Ouigo sera lancé sur ces lignes.
  • ​Industrie ferroviaire : les Ateliers de Basse-Ham sur de bons rails. ​Startup lancée en 2018 avec 1,5M€ d'investissements, ABH a révisé 420 wagons en 2019, réalisé plus de 200 interventions de maintenance mobile et vise les 100 créations d'emploi. Bravo!
  • ​Transport ferroviaire : La ligne Oran-Saïda dotée d’un train Coradia. ​L'actuel Coradia sera remplacé le 25 Décembre. Cette opération rentre dans le cadre de la stratégie de la SNTF visant l’amélioration de la qualité du transport.
  • ​Pour la SNCF, 2019, l'année zéro. ​Bilan des années Pepy et projets de celles de son récent successeur. Sur fond de grève ayant déjà couté plus de 400M€ à l'entreprise et de plusieurs projets structurants.

​Un brin d'​Aptitude

​Chaque semaine, une image, un projet, une personnalité d'Aptitude à découvrir.

​Fête de fin d'année et séminaire de travail au ​Domaine de la Corniche, sur le thème du Tour du Monde en 80 jours 🙂 

​Contactez-nous !


Un commentaire, un point de vue, une information à partager ? Ecrivez-nous et nous ferons suivre dans un prochain numéro ! A vos claviers.